Validation des acquis de l’expérience (VAE)

La VAE (Validation de Acquis de l’Expérience) permet de faire reconnaître la valeur de ses expériences et d’acquérir la certification qui s’y rapporte, sans retourner en formation. C’est un moyen d’obtenir une certification qui soit reconnue de la même façon que les autres certifications.

Cette certification (diplôme, titre ou certificat de qualification professionnelle) doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Qui peut bénéficier de la VAE ?

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an d’expérience à temps complet en rapport direct avec la certification visée peut prétendre à la VAE. La VAE se déroule selon plusieurs grandes étapes présentées en détail sur le site du gouvernement http://www.vae.gouv.fr/

Les certifications proposées par Spéos

Spéos offre la possibilité de faire une VAE pour la formation de Photographe RNCP niveau 7.

Cette formation est enregistrée au Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP) par arrêté du 25 février 2016 – publié au Journal Officiel du 17 mars 2016.
Elle délivre le titre officiel de Titre de Photographe RNCP niveau 7 – code NSF 323 t.

Description de la procédure de la VAE

La procédure de VAE se compose de 6 étapes :

– Constitution et dépôt du dossier de recevabilité par le candidat.
– Étude de la recevabilité du dossier.
– Notification de la recevabilité du dossier.
– Si le dossier est recevable, constitution et dépôt du dossier de VAE.
– Organisation du jury de certification.
– Décision du jury.

1. Constitution et dépôt du dossier de recevabilité par le candidat

Le dossier de recevabilité comprend les éléments suivants :

  • Un formulaire de candidature dûment renseigné avec la signature manuscrite ou électronique du candidat dont le modèle est fixé par arrêté du ministre chargé de l’Emploi (formulaire de « demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience » CERFA numéro 12818*02 et sa notice numéro 51260*02) :
    > Consulter la notice explicative à lire avant de remplir le formulaire
    > Télécharger la demande de recevabilité à la VAE – Cerfa n° 12818*02 
  • Les documents justifiant de la durée des activités exercées par le candidat.
  • Le cas échéant, les certifications ou parties de certifications obtenues.
  • Le cas échéant, les attestations de formations suivies antérieurement distinguant la durée des périodes de formation initiale ou continue réalisées en situation de travail, en rapport direct avec la certification visée.
  • Une lettre comprenant des précisions sur la nature des expériences du candidat en lien avec le métier de Photographe Professionnel et les domaines (secteurs d’activité) qui n’auraient pu être indiqués dans le formulaire de candidature CERFA.

Le dossier de recevabilité doit être envoyé par le candidat à l’organisme certificateur, en l’occurrence Spéos, soit par e-mail à speos@speos.fr, soit par courrier à Spéos, 8 rue Jules Vallès 75011 Paris.

NB : un candidat ne peut déposer qu’un seul dossier de recevabilité pendant la même année civile.

2. Étude de la recevabilité du dossier par le certificateur

L’étude de la recevabilité du dossier du candidat consiste :

– d’une part, à contrôler la conformité de la durée effective d’activité par rapport à la durée requise au regard des conditions de recevabilité ;
– d’autre part, à vérifier le rapport direct des activités déclarées par le candidat avec les activités du référentiel de la certification visée.

3. Notification de la recevabilité du dossier

La recevabilité ou la non recevabilité du dossier de candidature est notifiée au candidat par le certificateur, dans un délai de 2 mois après la réception de son dossier, par courrier.

La notification mentionnant une décision favorable indique la durée de validité de la recevabilité de la demande, à l’expiration de laquelle le candidat doit renouveler sa demande ou, en accord avec le certificateur, la proroger si le contenu du référentiel de la certification reste inchangé.

Cette notification précise au candidat les conditions de dépôt du dossier de VAE. Elle peut comporter des recommandations, relatives notamment aux formations complémentaires.

4. Constitution et dépôt du dossier de VAE par le candidat

Le candidat ayant reçu une décision favorable à sa demande de recevabilité constitue ensuite son dossier de validation. Ce dossier doit comprendre :

– La description détaillée des expériences dans lesquelles il ou elle a mobilisé les compétences exigées pour la certification visée dans les différentes activités exercées (activités, compétences mobilisées, résultats obtenus, difficultés rencontrées, solutions mises en œuvre).
– La description des compétences acquises, le cas échéant, au cours de formations complémentaires mentionnées ci-dessus.
– Le dossier de preuves à l’appui des activités exercées et compétences mobilisées (exemples : portfolio, parutions presse ou catalogue, site Internet).

Le candidat remet son dossier de VAE au certificateur (contre reçu) ou l’envoie par courrier dans un délai de 12 mois à partir de la notification de la recevabilité à l’adresse du certificateur (Spéos, 8 rue Jules Vallès 75011 Paris).

5. Organisation du jury de certification

Le candidat se voit proposer au moins une date de session d’évaluation dans les 12 premiers mois à compter de la date d’envoi de la notification de la décision favorable sur la recevabilité. Il est informé de cette proposition au moins 2 mois avant la date envisagée.

Le dossier de VAE est soumis au jury de certification qui :

– procède à l’examen du dossier afin de vérifier si les acquis dont fait état le candidat correspondent aux compétences exigées,
– s’entretient avec le candidat au regard de ce dossier (durée : une heure).

Le jury l’interrogera oralement sur ses connaissances. Au vu du dossier du candidat et après son audition par le jury, ce dernier pourra demander à observer le candidat pendant une prise de vue ou lors d’une séance de retouche d’image.

6. Décision du jury

Le jury peut remettre plusieurs décisions :

– Attribution totale de la certification visée.
– Attribution partielle : le jury délivre seulement un ou plusieurs blocs de compétences et non la certification complète. Dans ce cas, le candidat se verra délivrer autant de « certificats de validation de bloc » que de blocs de compétences validés. Sur demande, un duplicata des « certificats de validation de blocs » pourra être délivré. Une notification des blocs de compétences non validés et restant à acquérir sera également remise à la personne qui candidate.
– Non attribution de la certification.

La décision du jury est notifiée par écrit au candidat par le certificateur.