Témoignages d’anciens étudiants

Rajkumar Ranadeva Singh

Inde
www.ranadeva.com

Après mes études d’ingénieur, je suis parti un mois en vacances dans la région du Ladakh en Inde. Là-bas, j’ai compris que je voulais être photographe et comme je suis enclin à choisir les parcours semés d’embûches, j’ai choisi la photographie de mode !

Pourquoi Paris ? C’est la capitale de la mode et j’étais très curieux de sa réputation artistique. Spéos me semblait être l’école parfaite, avec sa formation Photographie professionnelle en 1 an. En effet, je souhaitais pouvoir entamer ma carrière rapidement, j’avais déjà 26 ans à l’époque.

Le cours d’identité visuelle a aussi été déterminant dans mon choix de rejoindre cet établissement, c’est un cours qui m’a permis de clarifier mon univers artistique et de développer mon sens, déjà affirmé, du détail.

Depuis octobre 2012, je suis photographe-auteur professionnel basé à Paris. En 2013, j’ai été finaliste du Prix PICTO Jeune Photographe de la Mode.

Alexandra Uhart

Chili
www.alexandrauhartphotography.com

Étudier la photographie professionnelle à Paris est quelque chose que je recommande vivement à tous ceux qui veulent suivre cette voie. J’ai suivi la formation Photographie professionnelle en 1 an à Spéos en 2010.

C’était pour moi une expérience d’apprentissage enrichissante qui m’a donnée tous les outils nécessaires pour créer des images au plus haut niveau technique. J’ai apprécié les cours bien choisis, les expositions et les conférences auxquelles les étudiants sont invités à assister, ainsi que les échanges culturels avec des photographes du monde entier. 

J’ai ensuite travaillé à Londres comme directrice de la photographie d’un magazine culturel.

Je travaille et expose actuellement en free-lance à l’échelle internationale.

Marieke Zapasnik

Suisse – Grande Bretagne
www.mariekezapasnik.com

En arrivant à Spéos, je faisais déjà de la photographie depuis 8 ans. Mais quelque part, je savais que j’avais besoin de pousser les choses plus loin et d’approfondir certains désirs, dont celui du photo-documentaire. Je suis rentrée à Spéos car je cherchais une école qui enseigne le photo reportage, et l’école, à part celle d’Arles, était la seule à le faire à ce moment-là. J’ai donc suivi la formation de Photographie professionnelle en 1 an, spécialisation photo reportage.

Le temps de ma formation m’a appris à sortir de moi-même, à sortir de ma zone de confort. Grâce aux personnes que j’ai pu y côtoyer, j’ai vu ma photographie évoluer et j’ai appris à faire face à mes peurs et à aller de l’avant.

Aujourd’hui, grâce à cette période de ma vie, je me sens bien plus capable d’accomplir mes projets, de les mettre en œuvre, d’aller au plus profond d’eux, et par eux, d’aller à la rencontre des autres.
J’ai aussi appris que je ne devais pas attendre que les opportunités me tombent dessus, mais de les créer au maximum et de saisir mes chances lorsqu’elles se présentaient.
Je suis fière d’avoir été de la promotion 2017, fière des personnes qui y étaient avec moi et du parcours accompli jusqu’à aujourd’hui.

Louise Cardon de Lichtbuer

Belgique
instagram.com/louise.ca.dl.photo

Intéressée par la photographie depuis mon enfance, le choix d’approfondir mes connaissances plus tard m’est venu intuitivement. En 2016 j’ai choisi de m’inscrire à la formation Photographie professionnelle en 2 ans, spécialisation documentaire/photojournalisme de Spéos.

J’y ai appris à maîtriser toutes les techniques nécessaires à la photographie professionnelle. Et tout aussi important, mon temps chez Spéos m’a permis d’entrer en contact avec des acteurs de l’industrie passionnés et compétents.
La qualité de mon travail s’est beaucoup améliorée et les échanges, ainsi que les cours à Spéos, m’ont encouragée et guidé à présenter mon travail photographique lors de nombreux concours et bourses. J’ai eu la chance d’exposer mon travail à Paris, Londres, Tel-Aviv, Anvers et Tbilissi, entre autres.

Aujourd’hui je photographie principalement le domaine du yoga et du sport ainsi que des portraits. Grâce aux connaissances que j’ai acquises chez Spéos, j’ai pu définir et développer mon style personnel et mon identité visuelle au fil des années.

Elvira Viedma

Espagne
instagram.com/elviraviedma

Lors de mes études en communication audiovisuelle à l’université de Madrid, je me suis intéressée à la photographie. J’ai eu la chance de rencontrer des amis qui encourageaient ma créativité et qui participaient activement au développement de la scène artistique alternative madrilène. J’ai donc commencé à documenter tout ce qui se passait autour de moi avec mes appareils photos argentiques.

Quelques années plus tard, avec une envie de changement j’ai déménagé à Paris afin de poursuivre mes études en photographie à Spéos avec la formation Photographie professionnelle en 1 an.
Je ne regrette en aucun cas ce choix. L’école m’a offert la possibilité de rencontrer des photographes incroyables qui plus tard sont devenus mes amis et qui sont, même aujourd’hui, une grande source d’inspiration.

Les cours à Spéos ont poussé mes limites en photographie. Mon appareil photo et moi sommes devenus inséparables, je n’hésitais pas à prendre des photos n’importe où et n’importe quand.
Ces derniers temps je me suis consacrée à l’organisation des concerts, toutefois la photographie est toujours bien présente dans ma vie.

Je n’ai jamais arrêté de collaborer avec les amis que je me suis fait à l’école, que ce soit pour les projets photo ou autres projets culturelles.

Amir Tikriti

Etats-Unis d’Amérique
amirtikriti.com

J’ai suivi le programme Photographie de Mode en 2017 avec Dominique Issermann. Je n’ai pas de mot assez respectueux pour parler d’elle. Elle partageait son savoir-faire avec nous, était patiente, instructive et elle nous a même invités chez elle pour des cours. C’était une expérience unique pour nous !

En fait, la meilleure partie de Spéos était les enseignants et professeurs. Ils nous encourageaient à faire des expériences et s’amuser sur nos shootings. Ils étaient presque toujours disponibles lorsque l’on avait besoin de conseils. Il était évident qu’ils se souciaient de nous et voulaient que l’on réussisse.

De plus, je me suis fait des amis incroyables à Spéos. J’ai gardé contact avec beaucoup d’entre eux, et ils sont devenus l’épine dorsale de ma vie à Paris.

Raul Guillermo

Pérou
www.raulguillermo.com

A mon arrivée à Spéos, je faisais déjà de la photographie depuis quelque temps. Cependant, je savais que j’avais besoin d’explorer d’avantage et d’approfondir. Je ne savais pas si je voulais faire de la photographie documentaire ou de la photographie de mode. J’ai visité l’école avant de m’inscrire et je l’ai trouvée parfaite pour ce dont j’avais besoin. Suivre à la fois des cours de photojournalisme et de mode m’a aidé à me spécialiser, dans le cadre de la formation Photographie professionnelle en 1 an.

Ma formation à Spéos m’a permis de prendre conscience de la complexité de la photographie et d’élargir mon champ des possibles. Les expériences et les rencontres que j’ai pu faire durant ma formation sont encore aujourd’hui de précieux contacts pour mon évolution professionnelle. Grâce à cette formation, je me sens plus confiant et déterminé pour accomplir mes projets, approfondir les sujets qui me tiennent à cœur et à parler facilement de mon travail.

Habib Dargham

Liban
www.habibdargham.com

Quitter ma famille et mes amis afin de prendre un nouveau départ à Paris fut pour moi difficile. Spéos m’a aidé à prendre mes marques à Paris et à comprendre le système et le business de la photographie en France. Mais aussi, Spéos est devenu comme une seconde famille : les amis et les contacts que j’ai noués grâce à l’école ont marqué le début de ma carrière.

L’école est une expérience pour tout le monde, toujours à la pointe de l’enseignement, elle assure par ailleurs le suivi de ses étudiants après l’obtention de leur diplôme. J’ai suivi le programme de mode, mais cela ne m’a pas empêché d’approfondir mes connaissances en photojournalisme.

Spéos m’a aidé à évoluer dans les domaines que j’aime et m’a donné des conseils me permettant de remporter le Grand Prix Paris Match du Photoreportage Étudiant 2021 avec ma série « Le cri d’un silence ».

La photographie est une création, c’est un art qui ne s’apprend pas, c’est une expérience dans laquelle Spéos peut vous aider.

Valérie Chauffour

France
www.valeriechauffour.com

Quand j’ai quitté Air France, je pratiquais la photographie depuis de nombreuses années mais j’ai ressenti le besoin d’acquérir une base technique solide pour mon activité professionnelle à venir.
J’ai cherché une école proposant un programme court et efficace, de préférence à Paris où je vis. Spéos s’est rapidement imposée comme le meilleur choix, un choix qui s’est révélé être le bon.
Je n’hésiterais pas à recommander cette école, d’autant plus qu’au fil des années, je l’ai vue proposer de nouveaux cours très attractifs et former chaque année avec succès de nombreux et talentueux jeunes photographes.

Anna Shumanskaia

Russie
www.annashumanskaia.com

J’ai toujours voulu devenir photographe professionnelle et c’est probablement le destin qui m’a amenée vers le stand de Spéos au Salon des Étudiants à Paris (j’étais allée là-bas pour chercher une école pour ma fille). La femme représentant l’école était d’origine russe et je ne parlais pas français à l’époque ! Mon choix d’établissement était purement intuitif, donc je suis vraiment ravie !

Après avoir étudié le français pendant 9 mois, je suis rentrée dans le programme de Photographe RNCP en 2 ans, en français. C’était un vrai challenge pour moi ! Je me suis retrouvée dans le nouveau monde des termes techniques, des termes que je ne connaissais même pas en russe ! Mais grâce à la gentillesse et à la compréhension des professeurs et des étudiants, j’ai commencé à me décontracter. Ma partie préférée des études était les séances photo de studio ou je pouvais laisser libre ma créativité ! Le photojournalisme était aussi très inspirant et intéressant ! Photoshop, l’identité visuelle, visites d’expositions, technique d’impression… Tout était nouveau et magique pour moi.

Donc, c’était une période merveilleuse qui a commencé un nouveau chapitre de ma vie. Depuis je participe à plusieurs expositions et des événements artistiques internationaux. Je travaille aussi en tant que photographe indépendante pour la presse et les particuliers et j’ai eu de la chance d’avoir mes deux projets personnels publiés dans les livres photos.

Ma vie à Spéos était vraiment fantastique et je recommande de le vivre à ceux qui veulent faire de leur passion pour la photographie leur métier.

Liza Moura

Brésil
http://www.lizamoura.com

Après un cours d’histoire de l’art, j’ai eu l’envie de me plonger dans la photographie. Chez Spéos, j’ai été orientée avec précision vers la recherche de mon identité photographique et visuelle. J’ai suivi la formation Photographie professionnelle en 2 ans. J’ai eu l’opportunité d’avoir en tant que professeurs des professionnels super qualifiés, de vrais maîtres en photographie qui m’ont transmis un savoir que je n’avais jamais imaginé exister avant d’entrer à l’école !

L’équipe de photojournalisme est excellente, elle transmet non seulement la technique mais aussi la passion. Cette école m’a ouverte à un monde différent. C’est une expérience unique.

A travers Spéos, j’ai eu l’opportunité de connaître le Grand Prix Étudiant Paris Match où j’ai soumis mon projet d’étude final (une série intitulée « Jaurès, le coin de l’espoir ») et j’ai remporté le Prix du Public avec le reportage le plus voté !
Avec ce travail, j’ai également été choisie pour exposer à Arles avec le projet BYOPaper. C’était un bon départ.

Chez Spéos, l’échange d’expériences est constant, non seulement avec les enseignants, mais aussi avec les autres étudiants. J’ai rencontré des gens venant du monde entier et je me suis fait des amis que je garderai pour toujours.

Je recommande fortement l’école Spéos à tous ceux qui recherchent une formation de haut niveau et une expérience mémorable. Un grand merci à toute l’équipe Spéos et en particulier à Phillippe Bachelier, Ana Cruz et Leonardo Antoniadis.

Robert Hyde

États-Unis
www.roberthyde.xyz

La formation Photo Documentaire et Photojournalisme par Magnum et Spéos était exactement ce dont j’avais besoin : une formation accélérée vers une pratique professionnelle.

L’équipe administrative de Spéos est fortement compétente et les enseignants et conférenciers invités ont une connaissance intime de leurs domaines.

Les ateliers à Magnum étaient instructifs, inspirants et formatifs et le personnel nous a donné un accueil chaleureux.

Les invitations aux événements privés de Magnum ainsi que l’opportunité de collaborer avec des étudiants d’Allemagne et du Danemark furent d’inattendus plaisirs.

Penelope Thomaidi

Grèce
www.penelopethomaidi.com

Suivre la formation Creative Documentary and Photojournalism avec Spéos et Magnum Photos fut une expérience à la fois intensive et productive qui a élargi aussi bien ma compréhension de la pratique photographique que celle de l’industrie de la photographie.

Apprendre aux côtés de photographes Magnum et de professionnels reconnus de l’industrie fut un grand privilège. Nous fûmes encouragés à être critiques face à nos productions et mis au défi de surmonter toute difficulté afin de tirer le meilleur parti de nos photographies. Le développement de notre projet de fin d’année fut une expérience qui m’a assurément changé la vie.

Tandis que les cours avec Magnum alimentaient nos réflexions en rapport à la manière dont nous capturions des images, les professeurs de Spéos nous apprenaient à organiser notre production et à être préparés à répondre aux attentes du monde professionnel. En guise de clôture de programme, nous avons eu l’immense chance de suivre une série de conférences et de lectures de portfolios qui nous permirent de rencontrer d’importants acteurs du monde photographique français.

L’approche humaine et la gentillesse de la plupart des personnes avec qui nous avons pu interagir fut en elle-même une source d’inspiration qui me donne le sentiment d’être chanceuse d’avoir pu étudier avec Spéos et Magnum Photos.

Peu de temps après la fin de la formation, je suis devenue membre d’un collectif de photographes.
Je réalise que les expériences et relations que j’ai pu développer à Paris constituent le meilleur point de départ possible pour mon activité professionnelle.

Sergio Corona

Italie
www.sergiocorona.com

J’ai eu l’occasion d’explorer, de faire des erreurs et de construire ma pratique grâce à la formation Photo documentaire et photojournalisme avec Magnum Photos et Spéos. Dans le monde extérieur, il est rare d’avoir l’occasion d’explorer et de se remettre en question de manière authentique. Cette formation proposée par Spéos m’a permis de rencontrer une communauté extraordinaire de collègues et d’amis avec lesquels je suis toujours en contact aujourd’hui et avec lesquels je travaille ou collabore souvent.

Adam DelGiudice

États-Unis
www.delgiudicephoto.com

Mon expérience d’étudiant à Spéos dans la formation Photo documentaire et photojournalisme avec Magnum Photos et Spéos a été un rêve devenu réalité et une expérience de vie dont je me souviendrai toujours. Sous la direction et l’œil critique de certains des titans de la photographie documentaire, j’ai grandi à la fois comme photographe et comme personne. Rien ne remplace l’expérience, et cette expérience a changé ma vie. Pouvoir faire des ateliers avec les photographes que j’admire et voir mon travail critiqué par eux a aiguisé mes talents et m’a permis de solidifier ma vision. Je suis extrêmement reconnaissant à tous les membres de Magnum Photos, tant les photographes que le personnel gracieux et hospitalier de l’agence, de m’avoir donné cette incroyable opportunité de nourrir et de développer ma passion pour le photojournalisme.

Lance Laurence

États-Unis
lancelaurence.com

Au cours de ma formation Photo documentaire et photojournalisme avec Magnum Photos et Spéos, j’ai appris à mieux organiser un essai photographique et à rendre une série stylistiquement cohérente. Avant de venir pour cette formation, je faisais juste de « jolies photos ». Elles semblaient souvent avoir été créées par différents photographes et n’offraient pas d’aperçu beaucoup plus profond. Maintenant, je comprends beaucoup mieux comment créer une histoire qui est bien structurée et qui transmet un récit qui résonne avec les spectateurs.

Antonia Sehlstedt

Suède
antoniasehlstedt.format.com

La formation Photo documentaire et photojournalisme avec Magnum Photos & Spéos fut une belle expérience à bien des égards. Cela m’a permis de grandir et d’être mise au défi tout au long de l’année avec les conseils des enseignants, des conteurs, des photographes et du personnel de Spéos et de Magnum Photos, tous transmettant un amour et un respect profonds pour la photographie. J’espère que tous les artistes en herbe auront l’occasion de faire un atelier avec quelqu’un à qui leur travail parle. Je pense qu’il est très important de trouver un mentor, un gourou. J’ai découvert beaucoup de grands photographes au cours de l’année, mais surtout des gens formidables, passionnés par ce qu’ils font et par le fait d’apporter du bon travail et le journalisme au monde, et c’est vraiment à cela que tout se résume. Je tiens à remercier tout particulièrement Susan Meiselas et Stanley Greene.

Taushik Mandal

Inde
https://www.instagram.com/taushikmandal/ 

Au moment où je finalisais un changement de carrière de l’ingénierie à la photographie, mes recherches m’ont amené à Spéos Paris. Ce qui m’a le plus séduit, c’est le classement de l’école et un site web très instructif avec la liste des anciens élèves : l’annuaire des Alumni est crucial car il permet aux futurs étudiants de consulter les portefeuilles d’anciens et de mesurer les progrès réalisés après un passage chez Spéos.

Il ne fait aucun doute que les anciens de Spéos ont des portfolios époustouflants et mon aspiration à vouloir faire de même a guidé ma décision de m’inscrire à la formation Photographie professionnelle en 1 an en 2016. J’ai particulièrement apprécié l’étude des techniques d’impression, du photojournalisme, de l’identité visuelle, de la gestion de l’image et du stylisme pour des missions de photographie commerciale.

Vivre à Paris est en soi une excellente éducation artistique et historique. La ville est une immense galerie d’art et les nombreux vernissages de galeries et visites de musées auxquels j’ai assisté m’ont façonné. Sans oublier mes collègues artistes qui faisaient le même voyage que moi ! Nous avons vécu, collaboré et apprécié ensemble des moments de vie qui m’ont énormément appris aussi.

Je recommande fortement toute cette expérience à toute personne désireuse de sortir de sa zone de confort et de faire ou d’ajouter de la photographie à sa pratique artistique personnelle et professionnelle. De plus, je recommande également d’être ouvert aux nouvelles expériences ; je pourrais écrire un livre sur les miennes et les vôtres pourraient être le prochain volume de la série !

William Waterworth

Angleterre
www.williamwaterworth.com

Je ne voulais pas suivre une formation de trois ans car cela me semblait être une perte de temps.
La formation Photographie professionnelle en 1 an chez Spéos me convenait parfaitement. Je cherchais une formation courte et efficace. Je suis entré dans l’école sans rien savoir et je suis sorti en sachant assez pour aborder le marché de la photographie professionnelle dans son ensemble.

Cette formation intense me convenait et me motivait à sortir du lit tous les matins pour travailler.
En quelques mois, je me suis spécialisé sur la photo en noir et blanc et j’ai défini mon style grâce à l’aide de mon professeur d’identité visuelle. Ce cours en particulier m’a poussé à prendre plus de photos et je suis progressivement devenu accro.

Techniquement, je ne savais rien, je ne savais pas ce que ISO voulait dire ou comment l’appareil fonctionnait pour obtenir une exposition correcte, ou comment éditer une photo. Donc les cours techniques m’ont beaucoup apporté.

Étudier à Spéos et vivre loin de chez moi m’ont permis de sortir de ma zone de confort. Se sentir désorienté dans une ville que vous ne connaissez pas vous teste aussi du point de vue photographique !

Cette formation m’a fondamentalement aidé à trouver mon agent à Paris et à me propulser au Prix Picto de la Mode où je suis arrivé 3e.Ce prix m’a permis d’imprimer gratuitement mes photos et de réaliser ma première exposition photographique à Londres en 2017 !

Aller en haut