Témoignages d’anciens étudiants

Hélène Degrandpré

France
helenedegrandpre.fr

J’ai pu faire la formation Photographie Professionnelle en 1 an à Spéos grâce à un Congé Individuel de Formation obtenu en 2016, dans l’optique d’une reconversion professionnelle.
Je faisais de la photo en autodidacte depuis presque 20 ans mais sans parvenir à en faire ma profession.

Cette année a été pour moi décisive, car au-delà des nouvelles compétences techniques que j’ai pu acquérir (le matériel et les studio mis à disposition permettent d’explorer énormément pendant un an), ce sont toutes les facettes d’un métier qui sont enseignées. Les échanges avec des enseignants, la diversité des cours, des méthodes ainsi que les rencontres avec les autres étudiants dans une dimension internationale ont été pour moi très enrichissants. Grace à Spéos j’ai vraiment pu faire la différence entre la photographie amateur et m’inscrire dans une démarche professionnelle.

Je suis maintenant photographe indépendante avec un statut d’auteur photographe qui me permet de travailler avec des associations en reportage et/ou en studio mobile, et parallèlement de développer un travail personnel plus documentaire. Je recommande Spéos à tous ceux qui souhaitent faire de la photo un métier, quel que soit le genre de photographie et le réseau qu’ils projettent de développer.

Elsa Goudenège

France
www.elsagoudenege.com

J’ai débuté Spéos après le baccalauréat et cette formation m’a beaucoup appris. Le mélange entre la pratique et la théorie est ce qui me convenait le mieux comme méthode d’apprentissage. J’ai eu le temps de mûrir ma pratique pendant le programme de Photographie professionnelle en 2 ans, au travers du studio et du photojournalisme.

Durant la formation,j’ai pu avoir mes premières expériences professionnelles grâce aux conseils et aux contacts de l’école. J’ai ainsi pu confirmer les domaines photographiques que je souhaitais explorer.

La proximité entre la formation et le monde professionnel nous donne un aperçu de notre carrière. De plus, les conférences des anciens étudiants lors des vernissages permettent de créer des liens dans la communauté des photographes.

Suite à cette formation et une licence d’arts plastiques, je suis maintenant photographe freelance à Paris.

Analía Cid

Argentine
www.analiacid.com

Lorsque j’ai terminé ma licence en sociologie à Buenos Aires, j’ai été séduite par l’idée de faire une spécialisation en photographie documentaire à l’étranger. Bien que j’aie une longue expérience en photographie depuis mon adolescence, je voulais obtenir un diplôme qui puisse formaliser les connaissances que j’avais accumulées, tout en apprenant de nouvelles choses. C’est à ce moment-là que j’ai entendu parler du programme que Spéos était en train de lancer en collaboration avec l’agence Magnum Photos. J’ai donc décidé de m’inscrire à la toute première promotion de la formation Photo documentaire et photojournalisme par Magnum Photos & Spéos en 2015.
Tant la durée du programme (un an) que la langue d’enseignement (l’anglais) me rendaient cette formation accessible.

L’année passée dans le programme a été intense et stimulante. Les connaissances acquises m’ont permis de me considérer comme photographe de niveau international, en me donnant les outils nécessaires pour accomplir avec excellence des travaux liés au photojournalisme et à la photographie documentaire. Apprendre à connaître Magnum de l’intérieur était un rêve devenu réalité ; en même temps, cela m’a posé de nouvelles questions sur l’éthique et le respect des histoires que je voulais raconter. Les discussions avec mes collègues, dont je garde un souvenir inoubliable, ont renforcé mon engagement envers la production photographique en Amérique latine, influençant les projets que j’ai menés à bien une fois de retour chez moi.

Au fil des années, je peux dire sans hésiter que mon expérience à Spéos a fait de moi une meilleure photographe. Depuis, j’ai pu publier mon travail dans des médias nationaux et régionaux, participer à des expositions dans différents endroits du monde et faire partie de projets collectifs d’envergure, comme la plateforme Women Photograph et le collectif The Journal.

Rajkumar Ranadeva Singh

Inde
www.ranadeva.com

Après mes études d’ingénieur, je suis parti un mois en vacances dans la région du Ladakh en Inde. Là-bas, j’ai compris que je voulais être photographe et comme je suis enclin à choisir les parcours semés d’embûches, j’ai choisi la photographie de mode !

Pourquoi Paris ? C’est la capitale de la mode et j’étais très curieux de sa réputation artistique. Spéos me semblait être l’école parfaite, avec sa formation Photographie professionnelle en 1 an. En effet, je souhaitais pouvoir entamer ma carrière rapidement, j’avais déjà 26 ans à l’époque.

Le cours d’identité visuelle a aussi été déterminant dans mon choix de rejoindre cet établissement, c’est un cours qui m’a permis de clarifier mon univers artistique et de développer mon sens, déjà affirmé, du détail.

Depuis octobre 2012, je suis photographe-auteur professionnel basé à Paris. En 2013, j’ai été finaliste du Prix PICTO Jeune Photographe de la Mode.

Alexandra Uhart

Chili
www.alexandrauhartphotography.com

Étudier la photographie professionnelle à Paris est quelque chose que je recommande vivement à tous ceux qui veulent suivre cette voie. J’ai suivi la formation Photographie professionnelle en 1 an à Spéos en 2010.

C’était pour moi une expérience d’apprentissage enrichissante qui m’a donnée tous les outils nécessaires pour créer des images au plus haut niveau technique. J’ai apprécié les cours bien choisis, les expositions et les conférences auxquelles les étudiants sont invités à assister, ainsi que les échanges culturels avec des photographes du monde entier. 

J’ai ensuite travaillé à Londres comme directrice de la photographie d’un magazine culturel.

Je travaille et expose actuellement en free-lance à l’échelle internationale.