Takayuki Hanafusa présente l’exposition photographique La fresque de Iheren – Le Sahara vert revit après 5000 ans » à Tokyo – du 17 au 21 septembre 2014 au Time Dôme Akashi, puis à Kyoto du 9 au 13 octobre 2014, au Musée de Kyoto.

La fresque d’Iheren est une  peinture rupestre préhistorique exécutée il y a environ  5 000 ans par des pasteurs dans la partie nord-ouest du Tassili N’Ajjer, au coeur du Sahara. Sur une surface de rocheuse de 3 mètres par 9 mètres, elle représente diverses scènes de la vie des populations pastorales avec une extrême finesse.
La fresque d’Iheren est une peinture rupestre très peu connue  malgré l’appréciation lors de  sa découverte« C’est l’ oeuvre la plus magistrale trouvée jusqu’ici au Sahara, le chef d’oeuvre de l’école naturaliste neolithique.  » (Henri LHOTE)

M. Hanafusa en a pris plus de 145 photos de haute définition pour pouvoir la reproduire dans sa taille réelle.

Takayuki Hanafusa est un photographe documentaire basé à Osaka, il a beaucoup travaillé sur le SaharaNé au Japonil a reçu son B.A. en littérature française de l’Université de Sophia en 1978 et a étudié le photojournalisme à Spéos à Paris en 2012-13.