Le métier de photographe fait rêver de nombreux amateurs et passionnés de photographie. À raison, car vivre de sa passion est toujours une bonne idée ! Toutefois l’exercice de la photographie en tant que professionnel est bien différent de la simple pratique en tant qu’amateur.

Le rôle du photographe professionnel est de produire des photographies de qualité qui répondent aux attentes et aux besoins en images de ses clients. Dans son activité, il est amené à travailler en reportage ou en studio. Il se doit alors de maîtriser un ensemble de savoir-faire inhérents aux prises de prise de vues en extérieur comme en intérieur(gestion de la lumière naturelle ou artificielle, valeur de plan de cadrage, vitesse d’obturation, etc.).

Il doit aussi posséder des connaissances approfondies des logiciels de retouche et d’édition des images (Photoshop, Lightroom) afin d’assurer une post-production de qualité après la séance de prise de vues, ainsi que des capacités en gestion et diffusion des images numériques pour faire connaître son activité. Pour vivre de la photographie, il faut en effet savoir vendre ses photos.

Pour acquérir toutes ses compétences, les photographes de demain ont besoin de suivre une formation adéquate en photographie. Il existe une multitude de façons d’apprendre le métier de photographe et ce, dès la fin du collège.

Il est important de préciser que les collégiens désirant se diriger vers une carrière de photographe professionnel pourront y accéder, qu’ils choisissent de poursuivre leur scolarité dans une filière générale, technologique ou professionnelle au lycée. Pour autant, la réforme du baccalauréat, initiée en 2018 et arrivant à son terme en 2021, implique de nombreux bouleversements dans toutes ses filières.

Le choix d’une filière générale 

La voie générale autrefois composée des filières S, ES, et L propose désormais des enseignements communs et des spécialités choisies pour plus de personnalisation des parcours. En classe de première, les élèves ont dorénavant le choix entre 3 spécialités, puis 2 en Terminale, parmi lesquelles on retrouve :

  • Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques
  • Sciences Économiques et sociales
  • Humanités, Littérature et Philosophie
  • Langues, Littératures et Cultures Étrangères
  • Littérature et Langues et Cultures de l’Antiquité
  • Mathématiques
  • Physique-Chimie
  • Sciences de la Vie et de la Terre
  • Numérique et Sciences Informatiques
  • Sciences de l’ingénieur
  • Arts
  • Biologie-Écologie

Les spécialités Arts, Sciences Économiques et sociales, Physique-chimie, Sciences de l’ingénieur peuvent être de bons choix pour une personne désirant s’orienter vers la photographie professionnelle. Néanmoins, les formations de photographie professionnelle proposées par Spéos sont accessibles à toutes et à tous, indépendamment des choix de spécialités faits en 1ère et Terminale.

> Quelle formation de photographie professionnelle est faite pour vous ?

Le choix d’une filière technologique 

À la différence de la voie générale, la voie technologique propose un tronc commun avec une spécialisation par série qui permet d’approfondir des enseignements de spécialité concrets et pratiques pour bien se préparer aux études supérieures. Parmi les différentes séries se trouvent les enseignements suivants :

  • Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG)
  • Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D)
  • Sciences et technologies de laboratoire (STL)
  • Sciences et technologies de la santé et du social (ST2S)
  • Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant (STAV)
  • Technique de la musique et de la danse (TMD)
  • Sciences et Technologies de l’Hôtellerie et de la Restauration (STHR)
  • Sciences et technologies du design et des arts appliqués (STD2A)

La série STD2A et la plus adaptée à l’exercice du métier de photographe car elle s’adresse aux élèves qui veulent évoluer dans les métiers de la création ou des métiers d’art. Au programme : connaissance et maîtrise de techniques d’expression et d’outils technologiques fondamentaux, culture générale et artistique, développement de la créativité personnelle. Il est important de noter queles formations de photographie professionnelle proposées par Spéos sont accessibles à toutes et à tous, indépendamment du choix de la série technologique.

> Étudier la photographie professionnelle à Paris

Le choix d’une filière professionnelle 

Parallèlement à la réforme du bac général et technologique, la réforme de la voie professionnelle se met en place et propose désormais durant la première année d’étude un enseignement décomposé en familles de métiers. On en compte 14 :

  • Métiers de la construction durable du bâtiment et des travaux publics
  • Métiers de la gestion administrative, du transport et de la logistique
  • Métiers de la relation client
  • Métiers de l’aéronautique
  • Métiers des industries graphiques et de la communication
  • Métiers de l’hôtellerie-restauration
  • Métiers de l’alimentation
  • Métiers des études et de la modélisation numérique du bâtiment
  • Métiers de la beauté et du bien-être
  • Métiers de la réalisation de produits mécaniques
  • Métiers du numérique et de la transition énergétique
  • Métiers de la maintenance des matériels et des véhicules
  • Métiers du pilotage et de la maintenance d’installations automatisées
  • Métiers du bois

Le choix des métiers des industries graphiques et de la communication sera alors avantageux pour les élèves désirants opter directement pour un baccalauréat professionnel en photographie. Attention néanmoins car cette formation prépare au métier d’assistant photographe. En effet, le bac professionnel a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais une poursuite d’études est envisageable en BTS photographie ou dans une école spécialisée en photographie comme Spéos.

En résumé : tous les bacs peuvent mener à Spéos !

> Devenir photographe professionnel avec Spéos