/ / /

John MacDougall, “Solitudes”

John MacDougall présente Solitudes Hong Kong – Macau 20 photographies (1991-1995) à la Galerie Spéos, 7 rue Jules Vallès 75011 Paris, du 8 juin au 2 octobre 2017.

Vernissage : 8 juin, de 19h à 21h.

Hong Kong, début des années 90. La ville est désormais le résultat net de l’œuvre de millions de migrants ayant fui le laminage, les étoiles rouges et la fébrilité de la Chine de Mao. La cité se dresse comme un mur de verre qui scintille, la mer la relie au reste du monde. Les officiers britanniques portent des casques à plume, font tonner les canons à blanc lors des commémorations. La rétrocession planifiée le 1er juillet 1997 se rapproche et, à quelques années de là, c’est une plongée dans l’inconnu, une sourde inquiétude.

Les photographies de John MacDougall sont extraites de ce flot : elles exposent des vues de cette période, chacune à un moment donné, chacune dans un espace donné, jamais attendues et toujours selon un angle. Elles ne documentent pas l’époque, mais on y voit l’usure, l’érosion, les plis du ciment, l’émotion de la mer, le silence de personnages pétrifiés dans l’espace-temps de l’éternité picturale, dans leur solitude.

John MacDougall est né à Paris en 1965. Il a travaillé pour l’Agence France-Presse en tant qu’éditeur photo à Paris et à Hong Kong, et depuis 1995 en tant que photographe à Jakarta, à New Delhi et à Berlin.

John est diplômé Spéos 1990 du programme Photographie professionnelle en 1 an.

A lire également