/

Devenir photographe indépendant

Devenir photographe indépendant nécessite détermination, persévérance et planification. Pour réussir, il est important d’avoir une vision à long terme de votre activité professionnelle, de vous fixer des objectifs clairs et de mettre en place un plan pour les atteindre. Voici quelques conseils pour vous aider à exercer le métier de photographe professionnel en tant qu’indépendant.

Acquérir et développer des compétences techniques

Il est important de commencer par apprendre à maîtriser les bases de la photographie, comme la composition, l’exposition et la mise au point. Vous pourrez ensuite vous familiariser avec différents types d’appareils photo et d’objectifs, avant d’explorer les techniques de prise de vue spécifiques au type de photographie que vous souhaitez créer.

Construire un portfolio professionnel

Outil incontournable pour trouver et convaincre des clients, le portfolio expose vos travaux en reflétant votre style personnel, en montrant vos compétences et en illustrant vos domaines d’activité de photographe (photographie sociale, photographie de mariage, portrait, photographie de beauté ou de nature morte). Vos images doivent être soigneusement sélectionnées et présentées. Il est recommandé de mettre votre portfolio en ligne sur des sites dédiés pour vous rendre visible sur le marché, et de créer votre propre site Internet.

Créer votre réseau professionnel

Pour devenir photographe indépendant, il est important de se faire connaître auprès de clients potentiels et de nouer des contacts professionnels avec d’autres photographes, des magazines, des annonceurs. À ce titre, se rendre visible et joignable sur les réseaux sociaux est essentiel.

Apprendre à gérer son entreprise

Être photographe indépendant, c’est aussi savoir gérer sa propre entreprise dans tous ses aspects administratifs et légaux : comptabilité, déclarations d’impôts, gestion de la relation clients, cotisation ou non à la sécurité sociale des artistes auteurs, etc. Vous devrez également choisir votre titre, votre statut (photographe auteur, photographe artisan, statut d’auto-entrepreneur, etc.), la forme de votre entreprise (entreprise individuelle à responsabilité limitée, entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, par exemples).

Pour rester en phase avec les évolutions du marché, il est nécessaire d’effectuer des veilles concernant les dernières tendances et les dernières technologies. Cela vous permettra de continuer à vous développer et à maintenir votre compétitivité sur le marché.

Être flexible et s’adapter aux besoins des clients

Le photographe indépendant doit savoir écouter les demandes des clients, leur donner des conseils et orientations artistiques et techniques pour répondre à leur demande. Flexibilité, adaptation et agilité sont les maîtres-mots pour faire face aux situations imprévues et être capable de trouver des solutions rapidement.

Devenez photographe professionnel avec Spéos

Spéos propose différentes formations allant du simple stage de photographie en une semaine (initiation et perfectionnement) à des formations en 3 ans. Les formations longues pour devenir photographe professionnel permettent non seulement de maîtriser toute la technique et le vocabulaire photographiques (flous, hyperfocale, zone de netteté, profondeur de champ, contre-jour, focale, déclencheur, autofocus, grand-angle, règle des tiers, etc.), mais aussi toutes les étapes de shooting et de traitement d’image.

Venir visiter l’école permet de découvrir les locaux, les studios et les équipements. En plus des journées portes ouvertes, Spéos propose tout au long de l’année des visites sur rendez-vous pour venir découvrir l’école en compagnie d’un membre de l’équipe.

© Antoine Wdo

A lire également